• Franc-parler

    Alors voilà, aujourd'hui c'est mon anniversaire, non pas que cela m'enchante de vieillir, mais que voulez-vous, on y peut rien ! Je me suis dit, et si, moi, pour changer, je leur faisais un ptit cadeau ?! Et si je leur écrivais un ptit article franc-parler, on débale, on se raconte...

    Et puis, aujourd'hui, c'est LE jour où nous devions réellement rentrer de notre périple, aujourd'hui seulement nous devions entendre à nouveau parler français à droite et à gauche. Nous avons donc vécu depuis notre retour avec ce message percutant, clignotant et redondant qui se répétait sans cesse, en boucle dans notre cerveau: "Qu'est ce qu'on fou là ? Pourquoi nous ne sommes pas encore en voyage comme on a tant aimé ? Pourquoi, on est là, dans un monde hostile dans lequel nous n'avons pas notre place ?"

    Alors voilà, pour toutes ces raisons, je me suis dit: "Allez, écris un chtio article pour nous raconter et pour faire plaisir aux plus fidèles des fidèles de ce blog."

    Je vais donc vous narrer...

    Quoi? me direz-vous, après tout, le monde s'en fou maintenant que nous sommes rentrés, plus de découvertes, plus de rencontres, plus de dépaysement et au contraire, le retour brutal à une vie ordinaire, banale...

    Oh certains penseront "il ne faut pas dire ça", mais Aurélie et moi leur répondrons "Si, si, on vous assure, c'est ce que l'on ressent, c'est dur le retour, plus qu'on ne le crois !"

    Cela parrait surement déplacé d'oser se plaindre et parler de difficulté alors qu'on le sait bien, c'est la crise, les temps sont durs pour tout le monde. Oui mais voilà, on s'en tape de la crise, on l'a fuit pendant un an, elle et tous les problèmes de société; on a vécu dans notre bulle, notre petit cocon à tous les 2, dans un pays paisible, au rythme de la nature, des petits oiseaux qui chantent...

    Plus dure est la chute, le retour à la réalité s'apparente à une bonne fessée, faisant vaciller nos têtes et nos coeurs. Pourtant, on a de la chance, nous ne sommes pas seuls, plein de personnes étaient heureuses de nous revoir, nous ne sommes pas à la rue gràce à mes parents qui nous ouvrent en grand les portes de leur maison.

    Franc-parler

    De quoi on se plaint alors, c'est ça que vous pensez, hein ?! Après tout on le savait, personne ne nous a forcé à partir à l'aventure comme ça, on le savait qu'il faudrait rentrer tôt ou tard...

    Désolé, mais c'est dur, c'est comme ça !

    Tout d'abord, je sais que c'est particulièrement difficile pour ma chérie alors je te le dis à toi ma ptite glout d'amour, je suis là, tes amis sont là et ta famille aussi. Je sais que tu te sens seule depuis ce retour en catastrophe. Cela parrait paradoxal puisque qu'au contraire nous ne sommes plus seuls, tous les 2 sur la route. Mais voilà, justement, cela te manque, notre vie complice et fusionnelle. De plus, pas évident pour toi de t'adapter à un nouvel environnement où tu n'as pas tes repères, tes amis, ta famille... Et puis c'est vrai quoi, la Dordogne, c'est paumé, il faut s'y habituer lol.

    Mais encore une fois, saches que je suis là, qu'il faut se serrer les coudes pendant cette phase de reprise, attendre que doucement les choses se remmettent en place.

    Et c'est une réalité, malgré la chance que nous avons, malgré la gentillesse de mes parents, pas facile de vivre à nouveau en communauté, jamais seuls cette fois...

    Il faut dire aussi qu'être inactif n'arrange rien. Oh moi, en bonne faignasse que je suis, je m'en accomode lol, mais c'est vrai que ce n'est pas toujours évident à gérer.

    A ce sujet, sachez tout le monde qu'Aurélie va tenter de se remettre dans le bain progressivement. Elle s'est inscrite dans des organismes de cours à domicile, elle épluche les annonces de poste de prof à pourvoir en remplacement, bref, cela ne saurait tarder avant qu'elle ne fasse souffrir à nouveau de pauvres petits élèves qui s'en foutent de parler anglais car ils ne savent pas encore à quel point c'est merveilleux de maitriser un minimum cette langue lorsque l'on part à l'étranger comme ça, à la rencontre de nouvelles cultures, de nouvelles personnes fantastiques comme Janet et Keith.

    Aujourd'hui par exemple, je me surprends moi-même à être en manque d'anglais. MOI ?! Pendant des années, j'ai refoulé cette langue nulle que je ne maitrisai pas à l'école et maintenant, si je pouvais, je parlerais tout le temps à mes parents en anglais hihi. Comme quoi, c'est vrai qu'il faut partir pour vraiment parler une langue, l'apprécier, s'améliorer...

    J'ai trouvé une solution temporaire: mon emploi du temps me le permettant, je me suis replongé dans mes séries 24H chrono et gràce à Jack Bauer, mon niveau reste correct: "Do you copy that Jack ?"

    Franc-parler

    Personnellement, au niveau professionnel, je ne désire pas me précipiter, comme j'ai pû le faire à la sortie de l'école et lorsque nous emmènagions sur Paris avec ma chérie; je veux trouver un métier qui me plaise ! Et ça, c'est dur, voir mission impossible pour l'éxigent que je suis. Pas grave, on va se montrer patient, même en Dordogne, il doit y avoir des opportunités... rares lol. Et puis, s'il le faut, on ira voir ailleurs !

    Donc voilà voilà, pas facile depuis notre retour, nous sommes chamboulés, tristes, déçus, apeurés par l'ampleur de la tâche, celle de 2 petits agneaux fragiles qui ont vécu tranquillement dans la bergerie et qu'on jette dans le monde exterieur, hostile, impitoyable. Les 2 pauvres bètes ont du mal à se faire leur place au milieu du troupeau...

    Bien sur, nous avons de réels moments de plaisir quand même depuis notre retour. Nous partageons de vrais moments de joie avec nos proches ici et puis nous avons particulièrement aimé repartir à l'aventure quelques jours dans la jungle parisienne pour aller passer le bonjour à tout le monde ou presque, famille et amis. On a beaucoup aimé vous revoir tous et nous vous remercions, tous autant que vous êtes pour votre accueil.

    Personnellement, je suis ravi de pouvoir fouler à nouveau les pelouses et suer dans mes maillots de foot, cela fait du bien de se dépenser et de prétendre, en vain, que mon corps ne vieillit pas, qu'il a même pas mal lol. Plus délicat pour ma chérie qui manque de passion de la sorte et ne sait pas trop quoi faire... Tiens, je fais appel à vous tous, balancez lui des idées nombreuses, loufoques et géniales d'activité ! Il faut l'occuper cette petite. Je compte sur vous hihi. Moi je m'occupe, je bricole à la maison par exemple, je colle des briquettes... sympa hein ?!

    Franc-parler

    Sinon, bien sur, il y a plein de bonnes raisons positives d'être rentrés:

    • ben déjà, assister aux pitreries de nos politiciens, de nos chefs et dirigeants, ils sont tellement risibles que ça fait plaisir de se moquer d'eux
    • Marseille avait besoin de moi, de mon retour afin de vraiment lancer sa saison; Allez l'OM !
    • le bidou de ma soeur pousse pousse et fait des siens alors, faut être là, près d'elle et lui dire que son grand frère est là

      Franc-parler

    • la maman d'Auré avait besoin d'elle pour aller de mieux en mieux et dorénavant, je suis sur, si elle me lit maintenant, elle le sait qu'elle va allait de mieux en mieux
    • ça lui manquait trop les classeurs, la trousse, les ptits garçons à la voix mutante, les devoirs... enfin tous ces petits trucs qui font d'une prof une prof ! Allez, courage ma chérie, tu vas bientôt pouvoir le refaire ton plus beau métier du monde
    • Lilou, la petite à Damien et Aurélie, grandit, s'épanouit, on ne voulait pas manquer ça et puis, bientôt, un ptit frère alors bon...
    • c'est cool de revoir les têtes de tous ceux qu'on aime

    Franc-parler

    Et puis encore plein de bonnes choses, y'en a tellement, hein ?!

    Bon je crois avoir finit mon ptit cadeau spécial, j'en profite, en avance pour dire merci et faire plein de bisous d'amour à tous les proches qui auront une petite pensée pour moi en ce jour.

    A bientôt peut-être pour de nouveaux articles, qui sait...

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    7
    Jeudi 15 Décembre 2011 à 10:15

    merci à tous pour tous vos messages, cela nous fait plaisir de voir que nos plus fidèles sont toujours là ! Je tiens à dédramatiser la situation, mon article a peut-être paru un peu trop "c'est la cata!". Je vous rassure, tout va bien, je voulais juste exprimer nos sentiments, troublés... mais heureux !

    Nous vous embrassons fort. Et peut-être nous retrouverons nous encore un peu plus tard sur ce blog !

    Bonnes fêtes à tous.

    6
    tatamimi
    Mercredi 14 Décembre 2011 à 12:57

    ah.... mon Loulou Blondinet... je te reconnais... tu es resté le même, tu ne changes pas... c'est bien... toujours aussi sensible, sentimental... et footballeux !!!


    if you want to speak english I'll be very glad to make it with you, boy ! Me too, I would appreicate to used that langage ! I love it ! When I was in Chicago, I was like a fish in the ocean ! (hm. nearly.)


    bon, pas envie de blaguer avec votretristesse, alors je vous embrasse et vous souhaite de vite trouver un nouvel équilibre, et une suite à votre bonheur !

    5
    cedaur
    Samedi 10 Décembre 2011 à 13:27

    déprime pas petit Max  tu viens nous voir ce soir et ça c'est vraiment une chance!!!

    Bises

     

    4
    Laure et Julien
    Samedi 10 Décembre 2011 à 10:10

    Très bon anniversaire Max de notre part!

    On comprend que le retour à la réalité ne soit pas évident...on sait ce que c'est de vivre chez les parents et d'attendre de trouver du travail, Julien est passé par là et attends toujours un cdi...

    en tout cas on vous envoie plein de pensées de la gironde et si à l'occasion vous passez dans les parages faites nous signe, ça nous ferait plaisir de vous revoir!

    plein de bisous

    3
    tonton JM
    Vendredi 9 Décembre 2011 à 21:06

    Merci Maxou , c'est  avec un immense plaisir que j'ai écouté ta tante maryse me lire à haute voie ce long récit. merci aussi pour les quelques photos qui mon permis de voir que tes parents avaient embelli LE COQ DEL PAILLOU et de voir également le jolie ventre rond de notre petite PAULINE, elle est radieuse.


    BISOUS  A VOUS DEUX 

    2
    OMTP
    Vendredi 9 Décembre 2011 à 18:42

    Comme je vous comprends. Pour avoir un peu voyagé !!!!, je connais la douleur du retour. Celle qui t'arrache à ces rêves de gosses tant désirés. Celui ou celle qui n'a pas connu ça ne peut pas comprendre la terrible désillusion de quitter des gens fantastiques croisés au détour d'un chemin dans des situations parfois .Tu as raison tit Max, cries tant que tu veux, ça fait du bien et c'est moins cher qu'un psy (et sans doute plus utile). Nous t'écoutons. Je vous embrasse très fort Auré et toi et j' ai une grosse pensée pour vous. Ton oncle de Bretagne éternel supporter de qui vous savez. Big kiss, take it easy.

    1
    MP
    Vendredi 9 Décembre 2011 à 16:33

    - pour Aurélie : le tricot, la peinture sur verre, le yoga, les puzzles, commencer une collection de timbres, le pole dancing, la tournée des musées périgordains, compter les cheveux de Maxime,  le saut à l'élastique, faire de super albums photos de votre voyage, apprendre le russe, commencer un herbier.................. je blague...


    - pour Maxime : quelle honte ! tu places nos trous du cul de dirigeants et surtout l'OM AVANT ta soeur et ton futur neveu/nièce....pffffff



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :